Battleground Europe vu par des débutants

Zongo est un joueur de l’Axe du squad des Maraudeurs, son matériel fétiche c’est le Bofort.

Meurtoc est un joueur Alliés du squad Alli@nce et lui c’est au commande d’un Hawk 75 qu’il s’amuse le plus.

Pourtant ces deux membres de notre communauté, jouant dans les camps opposés, ont un point commun : ils sont tous deux ce que l’on appelle des noobs, des newbies, des novices.

Mais comment ces débutants voient-ils Battleground Europe ? Quelles sont leurs impressions lorsqu’ils s’immergent pour la première fois dans le monde virtuel de World War II Online et comment entrevoient-ils l’avenir de notre jeu ?

Nous leurs avons posé les questions.

JoL : Comment avez-vous eu connaissance de l’existence de World War II Online Battleground Europe ?

Zongo : Je suis passé un jour chez un ami qui testait le jeu, il m’a fait une petite démo. J’ai trouvé ça super et j’ai plongé tout de suite.

Meurtoc : J'ai pu découvrir le jeu grâce à un ami qui m'en avait parlé, amoureux d'histoire et de la seconde guerre mondiale j'ai tout de suite sauté sur l'occasion. La possibilité d'incarner 3 types de personnages m’a tout de suite conqui.

JoL : Lorsque vous vous êtes retrouvés pour la première fois dans un spawn, quelles ont été vos impressions ?

Zongo: La première pensée que j’ai eu lors de mon premier combat a été … "Momannn j’ai peur, je vais me faire dessouder !"

Meurtoc : Les premières minutes en jeu m'ont semblé assez complexes, il faut un certain temps d'adaptation avec la fenêtre chat et l'interface. J'ai passé facilement deux ou trois heures à m'entraîner et à configurer les commandes ce qui, une fois terminé, se révèle très efficace. J’ai commencé à bien comprendre le fonctionnement après au moins deux ou trois jours de jeux. Certains points restent encore flous mais la base est acquise.

JoL : Racontez-nous votre premier combat.

Zongo : Mon tout premier combat fut assez comique, m’inspirant de ce que j’avais vu faire par celui qui m’a fait découvrir le jeu, je me suis mis à ramper consciencieusement de buisson en buisson. Malheureusement, je n’avais pas regardé ma carte et donc je ne m’étais pas rendu compte que j’étais à plus de deux kilomètres de l’action. Arrivé enfin à proximité de la ville, après une longue reptation, j’ai levé la tête au dessus d’un repli de terrain et je me suis fait descendre ! J’imagine que le sniper avait suivi tout mon parcours en attendant tranquillement que j’arrive à bonne distance.

Meurtoc : Mon premier combat fut en tant que fantassin, l'objectif était la défense d'un point stratégique. Cela s'est assez bien déroulé, bien qu'au début il soit assez difficile de repérer un ennemi et de l'identifier sans s'être déjà fait tuer. Après quelques jours j'ai déjà beaucoup plus de facilité à reconnaître un ennemi au premier coup d'oeil.

JoL : Comment se sont déroulés vos premiers contacts avec notre communauté ?

Zongo: Mes 1ers contacts se sont déroulés sur JoL-Battleground Europe, où j’ai posté un message racontant mes premiers émois et ensuite sur le forum des Maraudeurs. Dans les deux cas l’accueil a été vraiment chaleureux, on sent que l’ambiance de ce jeux diffère singulièrement de tout ce que j’ai pu connaître par le passé dans d’autres MMOG. Ici on ressent de la maturité, du respect de l’adversaire, de la solidarité qu’on ne retrouve pas avec d’autres jeux ou du moins très peu.

Meurtoc : Mon premiers contact avec la communauté francophone s'est très bien passé grâce au canal chat franco qui m’a permis rapidement de trouver un squad pour m'aider et faire quelques entraînements sur le serveur training. Je remercie JoL-Battleground Europe par la même occasion pour leurs très bons guides qui sont très utiles, quand comme moi on a acheté le jeu en téléchargement et que l'on se retrouve perdu sans manuel. Ayant jouer par le passé à pas mal de jeux online ( EQ1 et 2 , DAoC , Ryzom ) je trouve la communauté très bonne dans Battleground Europe.

JoL : On dit souvent que Battleground Europe est compliqué et d’approche difficile pour un débutant, vous, qu’en dites-vous ?

Zongo: Oui Battleground Europe n’est pas simple de prime abord. Il tranche par rapport aux MMOG classiques, l’immersion y est plus grande car ici, en général, si tu prends une balle tu es mort, donc tu n’as pas le droit à l’erreur sur le terrain. Ensuite il y a pléthore de commandes à connaître et à configurer au mieux à l’aide du keymapper et enfin le système de chat n’est pas super intuitif au départ. Mais tout ceci mis à part, je pense que cette prise en mains difficile est nécessaire, voir vitale, à l’intérêt du jeu, si tout était trop simple ou trop résumé il y aurait forcement d’énormes lacunes et le jeux perdrait très vite de son intérêt. J’ajoute même que cet aspect un peu rebutant au départ permet sûrement un écrémage des joueurs, les gros bills y trouveront très peu de satisfaction, et les joueurs trop jeunes (souvent générateurs de troubles sur chat …. Attention y en a des corrects mais ils sont rares:p) manquent souvent de patience et abandonnent pour passer à autre chose.

Meurtoc : Il est vrai que le jeu semble compliqué au début mais la prise en main est assez rapide pour peu que l’on trouve une personne pouvant répondre aux questions en jeu et aussi que l’on prenne le temps de lire les guides qui abordent les premiers pas. Si j'ai un conseil de débutant pour un autre débutant je lui dirais de parcourir le site JoL et de ne pas hésiter à passer un moment sur le serveur training et hors ligne à configurer puis à manier les différents types de véhicules etc...

JoL : Quelles sont vos impressions, vos idées concernant l’avenir de Battleground Europe ?

Zongo: Là je suis assez partagé, de ce que j’ai pu voir la population du serveur a l’air plutôt stable, ce qui est excellent, mais néanmoins un tout petit peu faible en tous cas d’après les commentaires que j’ai pu lire. Et c’est bien cela qui conditionne en bonne partie de l’avenir de Battleground Europe. Cependant, les possibilités d’évolutions de Battleground Europe sont énormes, une de ces possibilités étant de rendre les usines de fabrication et le RDP plus intéressants. Je m’explique : actuellement il y a 3 centres de productions majeurs pour chaque nation, on les bombarde, ça ralentit le RDP. Soit, mais ne serait-ce pas intéressant d’implémenter dans cette partie du jeux les trains, qu’en outre toutes les aviations réclament. En effet, régulièrement nous faisons des missions de réapprovisionnement d’une ville à une autre. Pourquoi ces missions ne seraient pas directement commandées par les HC à partir des centres industriels et le tout en train, cela permettrait ou empêcherait l’arrivée massive de matériel neuf sur un secteur du théâtre des opérations, cela obligerait les avions à patrouiller au dessus des voies de chemin de fer, et les sapeurs à saper/réparer les ponts associés. Les missions aéroportées pourraient prendre aussi tout leur sens, imaginez 6-7 parachutistes largués en retrait par rapport à la ville qui est attaquée, ils pourraient saper les ponts, bloquer les voies d’accès au ravitaillement. Concernant le RDP, là je n’y connais pas grand chose, mais de ce que j’ai pu lire sur les forums l’arborescence n’a pas l’air au point et peut-être qu’une refonte complète est nécessaire mais ne connaissant pas bien le sujet, j’ai du mal à faire des propositions concrètes.

Actuellement nos batailles se passent en ville et autours des bases avancées, pourquoi ne pas ajouter des éléments de terrain évolutifs. En fait il s’agirait d’utiliser une partie des points de production pour construire des édifices de fortification en dur, chaque HC disposant d’un nombre de point de construction (par jours ou semaine ou mois, à définir) et pourrait grâce à ces points construire des casemates de mitrailleuses, de bunkers antichars, des tranchées d’infanterie et pourquoi pas de mini entrepôts de matériel (blindés/canons/ transports) qu’il pourrait installer plus ou moins comme bon leur semble (les restrictions seraient à définir) dans la zones qu’il contrôle. Ces nouveaux objets pourraient avoir 2 skins différentes, un quand elle est en cours de construction et qui, pourquoi pas, pourrait être détruit sur un raid aviation, et une autre quand elle est terminée. En effet il ne faudrait pas que des casemates puissent apparaître comme ça en 30 sec sur le front, on peut imaginer des délais de construction par exemple pour une tranchée : 1 journée, 1 casemate mitrailleuse : 2 journées, un bunker antichar : 3 journées, un entrepôt enterré : 4 journées. L’intérêt de ce genre de construction est de potentiellement rendre les villes plus difficiles à prendre, et par dessus tout de prendre le contrôle de points stratégiques en campagne, comme par exemple des ponts, des carrefours importants, des collines ou encore des bois. En plus, cela obligerait encore à plus de reconnaissance, terrestre et aérienne.

Pour finir, je dirais que la marine aurait besoin d’un sérieux coup de pouce pour devenir intéressante (j’ai ouï dire que les barges de débarquement allaient arriver, excellente nouvelle) mais à quand les sous-marins ? :p.

Pour l’infanterie, par pitié il faut modéliser le rebond des grenades contre les murs et objets, on y gagnerait vraiment (je ne compte plus le nombre de fois où je suis mort parce que ma propre grenade touche un recoin de mur ou de fenêtre et m’explose à la figure) et aussi peut être une jauge de force pour lancer correctement car pour l’instant quand on est collé à un mur impossible de mettre une grenade juste derrière elle part systématiquement trop loin.

Voilà, il y aurait sûrement d’autres choses à améliorer mais je vais m’en tenir là pour l’instant, cela fera déjà pas mal de boulot pour les développeurs :p.

Meurtoc : J'ai eu tout de suite une très bonne impression de Battleground Europe, le côté historique est bien respecté et le gameplay est très sympa, que ce soit à pied, armé de son fusil, ou à bord d'un bombardier, l'immersion est totale, les sons sont très bien restitués ce qui augmente encore plus l'immersion à mon goût. Pour l'avenir de Battleground Europe je pense que le fait de pouvoir sortir ou s'éjecter d'un véhicule serait une très bonne chose au niveau gameplay. La possibilité de régler en transparence l'interface en jeu serait utile aussi. Un fusil à lunette serait mon rêve :) Pour les acheteurs en version téléchargeable, un fichier contenant le manuel serait sympa.


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de World War II Online ?

81 aiment, 22 pas.
Note moyenne : (106 évaluations | 6 critiques)
5,1 / 10 - Moyen
Evaluation détaillée de World War II Online
(25 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

58 joliens y jouent, 168 y ont joué.