Bêta test 1.24 clôturée, bientôt en ligne ?

Bêta test 1.24 clôturée, bientôt en ligne ?

Effectivement cela fait maintenant plusieurs jours que la Bêta test 1.24 est clôturée et donc n'est plus accessible sur le serveur de test.
Alors sera-t-elle bientôt en ligne et que comportera-t-elle ?

Avant de répondre il faut se souvenir que contrairement à ce qu'il se fait d'habitude, CRS (Cornered Rats Software) ne met en ligne sa Bêta accessible aux joueurs lambda que nous sommes, que quand celle-ci est finalisée, ou presque. Or pour l'occasion, c'est l'inverse qui s'est produit. Une des raisons à cela, tester grandeur nature les effets des nouveaux choix de développement qui seront implémentés dans cette 1.24 afin de pouvoir les retravailler le cas échéant.
Les prémices de cette 1.24 ayant déjà été développées dans la news précédente par Soloje, je me bornerais ici à ne donner que quelques précisions complémentaires quand à un questions/réponses avec Gophur, responsable et développeur du jeu.

  • La météo.


En fait ceci concerne notre evironement visuel que sont les nuages et l'effet de brouillard.

Il avait été prévu de pouvoir tester cinq effets météo mais seul trois l'ont été pour cette bêta. Il en ressort que CRS bien qu'étant sur la bonne voie doit encore peaufiner quelques éléments, notamment le changement entre deux effets qui s'effectuait à minuit (heure en jeu) de façon non progressive mais bien de façon brutale.


Gophur précise aussi qu'il faut faire la distinction entre le brouillard environnant et les nuages à proprement parlé. Ces derniers sont en effet "placés" de façon géographique par rapport au niveau de la mer, bien que certains ajustements ponctuels dans la manière de les placer en certains endroit a du être effectué, (ndr: sans doute pour des raisons de topographie), mais dans l'ensemble la couverture nuageuse reste globale sur toute la map, c'est pour cela qu'il ne semble pas y avoir de grosse différences d'une région à l'autre. L'effet de brouillard quand à lui est à considérer comme une sorte de halo cotonneux plus ou moins dense, entourant le joueur délimitant la portée de vue et donc par le fait, se déplace avec lui et est en tous points de la map identique pour chaque joueur.
Il a été posé à Gophur la question de savoir si ce brouillard pouvait complètement boucher la vue et donc mettre le joueur en pleine purée de pois. Ce à quoi il a été répondu qu'à ce stade ci du développement, si le brouillard allait bien être d'intensité différente suivant les situations, il ne sera pas égal à 0. Il restera donc une limite minimale de portée de vue.


Pour exemple un aviateur en altitude resentira plus facilement les effets de ce brouillard qu'une infanterie dans une région à la topographie torturée ou en pleine forêt. Il est aussi envisagé dans des développements futurs d'une météo non linéaire mais localisée ce qui reviendrait à dire qu'il pourrait fort bien faire nuageux ou brumeux dans les Ardennes et ensoleillé sur la côte.


Il sera aussi prévu, mais pas dans l'immédiat de changer les durées actuellement figées des cycles jour/nuit, ce qui a engendré la question de savoir quel auraient été leurs cycles. D'aucun espèrent certaines nuit longues afin que promouvoir la capacité de certaines unités à être les plus discrètes possible, il a été évoqué les convois maritimes entre autre, mais la réponse du développeur est à peine dissimulée, considérant le fait que les convois maritime sont un plus qui peut attirer certains joueurs vers la partie navale, mais que les longues nuits ne seront pas retenues tout comme une diférentiation de la durée de celles-ci suivant l'endroit ou la latitude. La nuit restant au yeux des développeur faite en sorte de casser un peu le rythme du cycle continu de 24h et restera la même pour tout le monde.
Alors y aura-t-il de la pluie, de la neige, des saisons. En l'état actuel des choses, non, mais à long terme (ndr: sans doute après l'implémentation du nouveau moteur graphique Unity II et son rodage) il n'est pas exclu qu'il en soit ainsi.

Nous pouvons donc conclure ce complément d'info sur la météo sur une note optimiste quand à l'avenir. Quand à ce qui est de l'immédiat et de ce qui nous préoccupe, à savoir le patch 1.24, il y aura effectivement certains effets qui seront repris et implémentés peu ou prou dont les choix ne sont actuellement pas encore arrêtés. Il va sans dire que ce prochain patch sera une évolution majeure de notre jeu préféré, toutefois, les enjeux étant de taille et les problèmes à résoudre encore nombreux, la date de sortie de celui-ci n'est à ce jour pas encore précisée.

  • Les épaves et le serveur d'objet.


Une autre grande nouveauté qui devrait faire son apparition avec la 1.24, est la mise en oeuvre d'un serveur d'objets. Alors qu'est-ce donc que cette bête là ? En fait il s'agit d'un serveur tournant en parallèle avec le serveur de jeu et ayant une totale synchronisation avec celeu-ci. Nous voila bien avancé, mais à quoi cela va-t-il bien servir ?

Comme le titre de ce chapitre le laisse présager, il s'agira d'un serveur capable de gérer en temps réel tout ce qui est autre que les perso et leur matériel dans le serveur normal. En clair, aujourd'hui, quand un joueur est tué avec son matériel, après le temps de despawn (moment ou meurt mais ou l'on est encore présent quelques secondes en jeu) l'épave ou la carcasse du matériel utilisé et détruit, se volatilise, disparaît, ne laisse aucune trace.
Avec ce nouveau serveur, il sera désormais possible de voire l'épave ou la carcasse d'un blindé par exemple.


Il reste maintenant aux développeurs à faire les choix parmi les multiples possibilité qu'offre cette nouvelle avancée technique mais aussi prendre toute les latitudes possible pour une bonne implémentation des épaves de façon à ce qu'elle vienne agrémenter notre espace de jeu tout en évitant que cela ne devienne une contrainte. On peut penser par exemple aux types de carcasses qui seront retenue, l'infanterie étant assez difficile à gérer, mais aussi l'emplacement de celles-ci. Il ne faudrait pas de cela devienne contraignant pour le joueur se retrouvant avec des objets obstruant des passages ou des voies, tout comme empêcher l'amoncellement volontaire des dites carcasses et donc là il y a encore pas mal de boulot à prévoir pour que les développeurs s'arrêtent sur un choix tant judicieux que définitif.

  • Les TOE (Tables of Equipment) Tables d'équipements.


Alors là, en voilà un bien étrange langage, les tables d'équipements ? Voyons voire, allons nous devoir mettre les couverts, faire la cuisine ? Non, rien de tout ceci, en fait les tables d'équipements est le vocable utilisé pour désigner tout ce qui va toucher au système de déploiement des Divisions, des Brigades et de ses dotations. Actuellement le système est figé dans le sens ou une Division/Brigade possède un nombre donné de matériel qu'il n'est pas possible de gérer. Avec les tables d'équipements, il sera désormais possible aux hauts responsable de chaque armée de positionner ses Divisions/Brigades de façon beaucoup plus souple tout comme la liste des matériels qui deviendra globale.


Il sera alors envisageable de mixer par exemple les armée Française et Britannique, seul l'emplacement de départ restant comme aujourd'hui, c'est à dire en début de carte, les Britanniques au Nord et les Français au Sud. Il a été aussi évoqué la possible liberté donnée aux Brigades marines et aérienne de pouvoir se comporter autrement qu'actuellement mais pas de précision suffisante à ce sujet ne transparait à ce jour. Même chose pour ce qui est des nouveaux systèmes de déploiement pouvant faire office de points mobile spawnable (spawnable pour lieu d'entrée en jeu).

  • Les radars.


Autre nouveauté, le système de radar. Il sera valable pour les unités aériennes. Il ne sera donc plus limité au seul repérage de l'approche d'un ou plusieurs bombardiers, visualisable par un message d'alerte dans la fenêtre tchat, mais sera désormais repérable sur la carte via des icônes spécifique. Alors vous allez me dire que ça va être fastoche maintenant d'aller allumer l'aviation ennemie !


Pas tout à fait, ce nouveau système d'icônes n'aura qu'une précision toute relative et ne donnera pas l'endroit exact de la position de l'aviation ennemie, simplement elle facilitera le re centrage des forces là ou il y aura des appareils en vols et non plus comme actuellement ou l'on ne sait jamais ou se trouve plus ou moins l'aviation dans le jeu. En clair on aura une position estimée de passage des avions en un lieu donné mais pas en temps réel. Cela permettra sans doute de voler moins bête tout en regroupant les combattants aériens sur des zones déterminées.

Il ne sera pas fait non plus de distinction entre les types d'avions ce qui laisse supposé que l'on ne saura jamais à quoi l'on aura affaire lors du repérage d'un report radar et c'est tant mieux. Cela permettra aussi les attaques d'usine plus directe permettant de traverser la carte plus directement que de la contourner pendant des heures. Le plaisir de voler y aura tout à gagner, tout du moins il me semble mais là, c'est un avis de pilote :)

Voilà ce que l'on peut retenir dans les grandes lignes de ce questions réponses avec Gophur. Les bases sont jetée, ils doivent encore y travailler un bon moment et par ce fait, il n'est pas envisageable de voire débouler ce fameux patch 1.24 dans les touts prochains jours, voire semaine, d'autant plus qu'une fois la version finalisée un second béta test aura lieu. Gageons que les CRS soit sur la bonne voie, que tout le travail qu'il font nous sera profitable et que de nouvelles perspectives s'ouvrent pour un jeu sans cesse en évolution.
Source : http://discussions.playnet.com/showthread.php?p=1792212#post1792212

Réactions (45)


  • En chargement...

Que pensez-vous de World War II Online ?

84 aiment, 23 pas.
Note moyenne : (110 évaluations | 6 critiques)
5,6 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de World War II Online
(25 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

59 joliens y jouent, 170 y ont joué.